Avez vous déjà pensé à ouvrir un gîte, une maison d’hôtes ou un hôtel ?

Qui ne rêve pas de tout lâcher pour devenir propriétaire de chambre d’hôtes ?

Vous vous imaginez loin du rythme métro boulot dodo ? À travailler à votre compte tout en bénéficiant d’une belle qualité de vie ?

Alors voici un 1er conseil primordial : choisissez bien la propriété qui fera de vous un hôte extraordinaire !

Que vous vouliez ouvrir un gîte, des chambres d’hôtes ou un hôtel, votre décision doit dépendre de la situation géographique et de votre budget.

Règle 1: Ne négligez pas la situation géographique pour un coup de coeur !

Vous trouvez une vieille grange de vos rêves, mais il n’y a aucun lieu touristique à moins 70km… Ce sera un lieu-étape pour les voyageurs sillonnant la France. Les touristes ne s’arrêteront qu’une nuit dans votre hébergement et encore… Il faut s’installOuvrir son gîte er dans une région où le tourisme est important et où les activités ne manquent pas.

Ainsi, les voyageurs profitent de séjours plus longs dans votre établissement.

En revanche, il faut que l’endroit vous plaise suffisamment pour vous y installer de manière permanente pour un prix abordable. C’est à ce moment qu’il faut faire des compromis…

Respecter ces critères limiteront vos choix, mais cette décision augmentera vos chances d’attirer facilement les voyageurs.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à promouvoir les activités locales sur votre site internet ou sur les agences de voyage en ligne. Cela permettra à vos futurs clients de se projeter avant de choisir votre destination et votre hébergement.

Règle 2 : Comprenez la saisonnalité 

Contrairement aux idées reçues, la saisonnalité existe pour chaque destination : elle est beaucoup plus complexe qu’été/ hiver ou mer /montagne. 

Un établissement situé en pleine ville connaîtra une toute autre saisonnalité qu’un mas en Provence ou qu’un appartement en station de ski. La saisonnalité prend également en compte d’autres facteurs externes, notamment les événements locaux. 

Prenons l’exemple de Carhaix-Plouguer, cette ville vous dit quelque chose ? Pourtant en juillet 2017, elle a accueilli 280 000 personnes durant 4 jours pour le Festival des Vieilles Charrues. 

Ce pic d’activité doit évidemment être pris en compte dans votre saisonnalité. En règle générale, il vous faut rédiger un calendrier annuel qui prend en compte votre saisonnalité, pour mieux mesurer la rentabilité de votre investissement.

Règle 3: Les aménagements et la décoration pour recevoir convenablement

L’aménagement 

summer-1836046_1280Tout d’abord pensez « infrastructure » : la villa que vous avez repéré propose une piscine au coeur d’une région ensoleillée. Ce n’est pas qu’un détail, c’est un véritable argument de vente !

Si vous avez des chambres familiales dans votre B&B, un jacuzzi ou un sauna, un immense jardin (idéal pour organiser des mariages), idem !

Renseignez vous sur les aménagements, équipements ou services qui ne sont pas proposés par vos concurrents, et qui peuvent vous différencier positivement, tout en restant rentable pour vous.

Par exemple, un château gonflable dans votre jardin n’est pas forcément l’investissement le plus rentable…

La décoration 

ouvrir un gîteLes voyageurs cherchent ce compromis surprenant : se sentir chez soi tout en vivant une expérience totalement nouvelle, qui les sort de leur quotidien.

Nous vous conseillons de les épater avec un design cosy et suffisamment neutre pour que cela plaise au plus grand nombre. 

Concernant la décoration, le linge de maison fera la différence. Par exemple, vous avez une chambre peinte en blanc donc très peu personnalisée, ajoutez lui une tête de lit, une belle parure, des rideaux assortis, un tapis… et la voilà devenue unique !

Règle 4: Exploitez l’espace selon les demandes 

Pour attirer un maximum de voyageurs, il est important d’imaginer comment utiliser l’espace de différentes manières, voici quelques exemples :

Vous avez une magnifique demeure avec plusieurs chambres que vous vendez individuellement. Pourquoi ne pas proposer une location de votre hébergement dans sa totalité ?

Si vous avez un grand jardin, il est possible de le transformer en lieu de réception pour un mariage ou un anniversaire. 

Durant votre basse saison, vous pouvez proposer des séjour de groupe pour recevoir des classes vertes par exemple.

Il est également possible d’aménager vos salles disponibles en bureaux ou salles de réunion pour les voyageurs d’affaires qui viennent habituellement en semaine toute l’année.

Réfléchissez bien : Si vous arrivez à exploiter l’espace disponible de différentes manières, vous attirerez différentes typologies de voyageurs. C’est un excellent moyen de recevoir des clients toute l’année et de vous démarquer de vos concurrents locaux.