Trade Secrets: Se Lancer En Ligne

4 étapes pour acquérir plus de clients grâce à votre site internet

Aujourd’hui plus que jamais, votre présence en ligne est déterminante pour la popularité de votre hébergement. En Europe, la réservation en ligne reste le canal principal, 70% des réservations en ligne s’effectuent via les agences de voyages en ligne, autrement appelées OTA, et 30%¹ sur les sites des hébergeurs.

Pas de soucis nous diriez-vous, j’ai déjà un site internet alors tout va bien, et pourtant c’est là que vous vous trompez… Avoir un site internet est déjà un bon début en effet mais est-ce réellement suffisant face aux nombreux compétiteurs ?

Tout dépend de la manière dont vous optimisez celui-ci…

Dans cet article, nous vous aidons à développer un site internet plus performant mais aussi et surtout un site qui attirera plus de clients. Marre de passer après les agences de voyages en ligne ! Suivez ces 4 conseils pour générer plus de trafic via votre propre site internet.

 

Conseil n°1 : Avoir un site attractif ET intuitif

Cela semble être la base mais un bon nombre de propriétaires délaisse cette partie. Votre propriété a beau être magnifique et proposer de nombreux services, si votre site est lent, que les photos sont floues et que les couleurs de mise en page déclenchent des crises d’épilepsie, alors les visiteurs ne chercheront pas à aller plus loin.

Qu’est-ce qu’un joli site ? Un site simple, clair, pas trop chargé, avec des informations faciles à trouver. Tous les goûts sont dans la nature, certes, mais lors du choix des couleurs pour votre site, pensez que vous ne le faites pas pour vous, mais pour vos potentiels visiteurs, partez donc sur quelque chose d’assez neutre pour plaire au plus grand nombre. Pour vous démarquer des autres vous pouvez créer un logo et surtout miser sur des photos de qualité.

Des statistiques montrent que les avis clients positifs et les belles photos ont un impact décisif sur la décision d’achat. Pour un effet maximum, nous conseillons l’intervention d’un photographe professionnel. Cependant, si vous n’êtes pas prêt à payer un photographe et si vous possédez un bon appareil photo ou un téléphone portable avec une caméra assez puissante, vous pouvez toujours suivre ces conseils :

  • Prenez toujours en photo des espaces rangés et nettoyés ;
  • Privilégiez la lumière naturelle ;
  • Attention à l’angle de prise de vue : pour vous aider, appliquez la règle des tiers ;
  • Pensez à scénariser vos espaces : ajoutez un cahier ouvert avec un stylo pour un bureau, un petit déjeuner servi dans la cuisine, un bouquet de fleurs dans le salon…

Vos photos doivent être de bonne qualité autrement elles apparaîtront floues en ligne, mais elles ne doivent pas être trop volumineuses pour ne pas ralentir le chargement de votre page. Pour savoir comment prendre de belles photos de votre logement, vous pouvez consulter l’article de Airbnb à ce sujet.

photos chambre d'hôtes

En plus d’avoir un site agréable et intuitif, il faut aussi qu’il soit techniquement au goût du jour. Aujourd’hui deux critères sont devenus essentiels :

  • Un site consultable sur smartphone ou tablette, autrement dit un site « responsive » ;
  • Une connexion sécurisée avec un lien https mais nous reviendrons sur ce sujet.

Ces critères évoluent constamment, il est donc primordial que vous gardiez votre site à jour. Avec CentralApp, votre site est mis à jour dès que de nouveaux critères (techniques et de mise en page) apparaissent et deviennent importants.

Conseil n°2 : Apparaître dans les premiers résultats de recherche

Je vous entends déjà : « plus simple à dire qu’à faire ! » et vous avez raison, améliorer son référencement n’est pas chose facile, cette technique s’appelle le SEO (Search Engine Optimisation).

Le SEO ou le référencement naturel signifie « Search Engine Optimisation » ou « optimisation sur les moteurs de recherche » ou encore « référencement naturel ». Il s’agit de l’art (ou la science) de placer votre site en haut des résultats de recherche sur Google, Bing, Yahoo et d’autres moteurs de recherche. Le référencement naturel est important car la première page Google concentre à elle seule 90% des clics des résultats de recherche.

Si vous apparaissez en 1ère page des moteurs de recherche, vous avez plus de chance d’obtenir des visiteurs sur votre site internet qu’un établissement qui apparaît en 2ème ou 3ème page par exemple.

Imaginons que vous ayez un gîte en Auvergne. Si une personne recherche « gîte Auvergne » sur Google, elle tombera en premier lieu sur les résultats sponsorisés, c’est-à-dire les entreprises ayant payé pour apparaître en première position. Elles sont reconnaissables car comportent un « Ad » devant l’intitulé. L’internaute trouvera ensuite les liens vers les grandes OTA (Booking.com, Expedia, Airbnb…) et si vous avez un bon SEO, vous pouvez espérer apparaître juste après. En travaillant votre référencement et avec l’aide d’entreprises dédiées à cela, vous pouvez même apparaître avant les OTA, et oui c’est possible !

Nous vous donnons l’exemple de Happy Guesthouse, une cliente de CentralApp et eviivo. Lorsque vous cherchez « guesthouse Bruxelles » c’est le premier résultat organique (non sponsorisé, donc non-payant) qui apparaît ! Comment a-t-elle fait ?

guesthouse bruxelles

Et bien, la propriétaire ainsi que CentralApp ont suivi ces conseils simples :

Les critères techniques :

Les moteurs de recherche et plus particulièrement Google vérifient que les sites soient clairs, fluides et intuitifs. Cela signifie que vous devez faire attention à :

  • La vitesse de chargement des pages : si vos pages sont trop longues à charger, l’utilisateur va quitter rapidement votre site. Ne surchargez pas vos pages avec des thèmes, plugins ou images trop lourdes.
  • Votre site internet doit être « mobile friendly » : il doit se redimensionner automatiquement sur tout support (PC, mobile, tablettes, etc) pour être lu correctement.
  • Le niveau de sécurité du site : les sites sont invités à adopter le protocole https depuis des années maintenant, la protection des données étant un sujet particulièrement sensible, surtout pour les sites marchands.
  • L’architecture du site : un utilisateur doit pouvoir naviguer facilement sur votre site, ce qui implique d’avoir une structure claire, des pages catégorisées par rubriques (pas de pages orphelines ou inaccessibles) avec des adresses simples.

Les critères de contenu :

Le mot d’ordre de Google : proposer des résultats pertinents et qualifiés pour chaque recherche, alors restez cohérent et écrivez du contenu riche, intéressant et sans doublon. Pour ce faire, vérifiez :

  • Les mots clés : c’est le critère n°1 de Google ! Le contenu de votre site doit être de qualité. Faites figurer les mots clés susceptibles d’être recherchés par vos clients, par exemple « chambre d’hôtes Lyon ». Un conseil, ne choisissez pas des termes de recherche trop répandus comme « hôtel à Toulouse ». Vous avez besoin d’être précis dans vos mots-clés pour rester compétitif.
  • Les balises essentielles : les balises HTML (Title, Hn…) de votre site seront lues et décryptées par le robot d’indexation Google pour catégoriser votre site. Travaillez donc les titres de vos rubriques et tentez d’y inclure des mots clés pertinents.
  • Les meta descriptions : La meta description est le texte qui apparaît sous le titre d’un lien lorsque vous faites une recherche sur internet. (voir un exemple ici). Bien qu’elles n’aient pas d’impact direct sur le référencement, elles restent importantes pour optimiser le taux de clic sur les résultats de recherche.
  • Vos URL : les meilleures pratiques consistent à intégrer les mots clés dans les liens de votre site. Par exemple : « www.nomdemongite.com/Gite-Lyon/» implique que les mots « Gite » et « Lyon » sont essentiels à votre page.
  • Vos balises Alt : Google ne lit pas les images, mais il analyse les noms et descriptions des images (balises Title et Alt). N’oubliez donc pas d’y inclure vos mots-clés !

Les critères de popularité :

Autres critères majeurs du SEO, les liens et la confiance attribués à votre site internet. Soignez donc :

  • Vos liens : Google mesure le nombre et la qualité des liens pointant vers votre site internet pour déterminer sa pertinence. Donc, si vous utilisez Trip Advisor, Google Ads ou Facebook, assurez-vous qu’ils contiennent des liens redirigeant vers votre site internet. Faites aussi en sorte d’obtenir des liens de différentes sources (annuaires, agences en ligne, office de tourisme…).
  • Les réseaux sociaux : Google détermine aussi le succès d’un site par le nombre de visiteurs qui arrive via les réseaux sociaux (Facebook, Twitter etc). Soignez vos interactions !

 

Conseil n°3 : être réservable en ligne via votre site internet

Les conseils n°1 et 2 vont vous aider à attirer les visiteurs sur votre site internet et à les garder mais… comment faire pour transformer ces visiteurs en clients ?
Pour faire face à la rude concurrence des OTA (encore une fois…) le mieux est de vous rendre réservable en ligne. En effet, aujourd’hui les visiteurs ont l’habitude de l’immédiat ; je réserve une chambre sur Booking.com, je reçois une confirmation dans l’instant, et je n’ai pas besoin d’envoyer un email ou d’appeler qui que ce soit. Et même si vous placez vos tarifs plus bas que sur les OTA sur lesquelles vous êtes présents, certains clients préfèrent payer un peu plus cher et avoir une confirmation de réservation immédiate.

D’après une étude récente eviivo, 43% des hébergeurs déclarent que leurs réservations en direct ont augmenté depuis qu’ils sont réservables en ligne. Mais comment vous aussi pouvez-vous devenir réservable en ligne ? Il suffit d’implémenter un moteur de réservation sur votre site internet existant. Les moteurs de réservation peuvent ressembler à cela :

bouton-de-réservation
Bouton de réservation
Moteur de réservation
Moteur de réservation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ils permettent aux visiteurs non seulement de voir les disponibilités de toutes vos chambres mais aussi de réserver directement via votre site internet et donc ZERO commission !

Pour obtenir un moteur de réservation, vous pouvez faire appel à plusieurs logiciels tels qu’eviivo qui est la solution hôtelière tout-en-un spécialisée dans l’hébergement indépendant.

Conseil n°4 : afficher des tarifs plus bas que sur les OTA

Comme nous l’avons mentionné ci-dessus, les sites annuaires tel que Booking.com apparaissent souvent devant votre propre site internet. On constate également un comportement assez redondant de la part des visiteurs ; ceux-ci vont tout d’abord sur les sites d’agences en ligne type Booking.com, Airbnb etc puis sur votre propre site pour faire une comparaison des offres et prendre la plus attractive (souvent la moins chère).

Il est donc judicieux d’afficher sur votre moteur de réservation des offres différentes de celles des OTA : des conditions d’annulation plus flexibles, des promotions de dernière minute, un accès au spa offert etc. L’idée est d’offrir une valeur ajoutée à la réservation en direct.

Vous avez désormais toutes les clés pour générer plus de trafic sur votre site. A vous les réservations en direct !

¹https://www.comdeshotels.fr/quelques-statistiques-hotellerie-en-ligne/

On vous dit tout !

Demandez votre démonstration gratuite avec de l’un de nos experts. Pour bien démarrer, découvrez nos services dès maintenant et bénéficiez de 30 jours gratuits.

En savoir plus