Trade Secrets: Démarrer Son Activité

6 conseils pour ouvrir son gîte ou chambre d’hôtes sans se ruiner

Ouvrir un gîte ou chambres d'hôtes

Vous rêvez d’ouvrir un gîte ou une chambre d’hôte ? Changer de vie, se mettre à votre compte et devenir hébergeur ?
On vous comprend ! Cette perspective séduit presque un tiers des français en âge de travailler selon une étude Guy Hoquet.

Néanmoins, beaucoup de personnes ne passeront pas le pas pour des raisons financières. En effet, entre l’achat de l’établissement, des fournitures, les impôts, … ouvrir un gîte ou une chambre d’hôtes nécessite des ressources importantes. Une étude Gîte de France évalue  d’ailleurs à 91 200 euros le coût de création d’un gîte à partir d’un logement classique et 76 000 euros pour une chambre d’hôtes.

Alors comment vous assurer de la rentabilité de votre futur hôtel, gîte ou maison d’hôtes ?

Pas de panique, nous allons explorer le sujet avec vous ! Voici 6 conseils et astuces pour vous aider à démarrer votre activité sans vous ruiner !

 

1- Concevoir un plan financier solide pour votre chambre d’hôte

Votre projet se concrétise et vous êtes persuadé de sa réussite ? Il faut désormais convaincre votre banquier en lui montrant le business plan de votre chambre d’hôte ou gîte.
Pour cela, consultez votre comptable ou votre conseiller financier afin de créer un plan financier solide et détaillé. Ce document vous donnera une vision claire de la viabilité de votre hébergement. Le plan de financement s’effectue en général sur 3 ans.

Le plan financier de votre chambre d’hôte aussi appelé « business plan » est structuré de la manière suivante :

1/ La présentation de votre projet
2/ Les derniers chiffres clés du marché
3/ L’analyse de votre marché dans votre zone de chalandise
4/ La présentation du fonctionnement de votre hôtel
5/ Le business model
6/ Le plan d’action
7/ L’avancement du projet
8/ La présentation de l’équipe
9/ Le prévisionnel financier

plan financier B&B
Exemple de tableau que l’on peut retrouver dans un plan financier.

Pour en savoir plus sur comment créer un business plan idéal pour vous lancer dans l’hébergement, consultez notre article sur « Comment créer un business plan pour ses chambres d’hôtes ? ».

Le business plan permet d’anticiper les coûts fixes (salaires des employés, eau, électricité, internet…) et les coûts variables. À partir de ces éléments, votre banquier pourra décider de donner suite à votre aventure.

2- Prévoyez les coûts de lancement

L’anticipation est la clef dans la réussite pour ouvrir un gîte ou d’une chambre d’hôte. Vous vous en doutez, après l’acquisition de votre établissement vient ensuite son équipement.
L’équipement peut s’avérer coûteux mais c’est primordial de ne pas négliger cette étape car les clients espèrent vivre une expérience exceptionnelle en séjournant chez vous. L’ameublement, la litterie et autres équipements jouent un rôle primordial dans l’expérience du séjour.
Les équipements les plus chers doivent être investis dès le début. La réussite de votre société dépendra des premiers avis clients et de ce bouche à oreille positif. Cela vous aidera grandement à attirer plus de voyageurs dès le début.

C’est à vous de trouver le bon compromis entre qualité de service et budget.

3- Google est votre ami

La finance n’est pas votre spécialité, ne vous inquiétez pas : des centaines de documents sont disponibles sur internet parfois gratuitement, parfois non. Ce conseil est valable pour toutes les problématiques liées à votre activité. De nombreux blogs et sites spécialisés postent des articles et études sur tous les sujets qui vous intéressent. Vous trouverez ici, plusieurs conseils vous permettant de déterminer si vous être réellement prêt à ouvrir un gîte ou une chambre d’hôte.

4- Cherchez et comparez

Ouvrir un gîte ou une chambre d'hôtes

Vous ne trouverez pas toujours tout du premier coup au meilleur prix. N’hésitez pas à comparer les prix et les fournisseurs et même à négocier.

Vos fournisseurs doivent être comparés et leurs prestations étudiées sérieusement, ce sont des coûts qui sont amenés à être répétés, autant prendre du temps pour les choisir.

N’hésitez pas à demander à vos confrères et consœurs hébergeurs s’ils sont satisfait(e)s des services des différents prestataires avec qui vous envisagez de travailler.

 

 

5- Economisez avant de vous lancer

Accorder la priorité à l’épargne, avant même que vous ne lanciez votre entreprise. En mettant de l’argent de côté, vous vous protégez en cas d’urgence ou bien en cas d’une période particulièrement faible en terme de réservation. Après tout, on ne sait jamais quand on peut avoir besoin d’un peu d’argent supplémentaire pour se maintenir à flot.

6. Organisation

Une fois votre activité lancée, les réservations commencent à arriver. C’est génial, certes, mais vous pourriez commencer à vous sentir rapidement dépassé en essayant de tout gérer par vous-même. Nous vous recommandons de jeter un coup d’oeil à notre système de réservation pour gîte et chambres d’hôtes afin d’appréhender au mieux cette aventure !

On vous dit tout !

Demandez votre démonstration gratuite avec de l’un de nos experts. Pour bien démarrer, découvrez nos services dès maintenant et bénéficiez de 30 jours gratuits.

En savoir plus